En naviguant sur ce site vous acceptez que nous utilisions des cookies pour mesurer notre audience, vous proposer des fonctionnalités sociales, des contenus et publicités éventuellement personnalisés.

Diagnostic Technique Global

Contexte règlementaire du DTG

Dans le cadre de la loi ALUR, l’état a mis en place une loi obligeant les syndicats de copropriété à effectuer un contrôle de l’état des immeubles avec le diagnostic technique global (DTG). A partir du 1er janvier 2017, un diagnostic technique global devient obligatoire pour les immeubles. Les objectifs du DTG sont d’assurer l’information des copropriétaires sur la situation générale de l’immeuble et de prévoir si nécessaire un plan pluriannuel de travaux.
Le diagnostic global est obligatoire pour les immeubles :
  • De plus de 10 ans et qui font l’objet d’une mise en copropriété, dès lors que le propriétaire unique d’un immeuble le divise en lots et les vend.
  • qui font l’objet d’une procédure pour insalubrité et pour lesquelles l’administration demande au syndic de le lui produire

Objectifs du DTG

Le DTG comporte notamment :
  • Une analyse de l’état apparent des parties communes et des équipements communs,
  • Une analyse des améliorations possibles concernant la gestion technique et patrimoniale de l’immeuble,
  • Un diagnostic de performance énergétique de l’immeuble ou un audit énergétique
  • Une évaluation sommaire du coût ainsi que la liste des travaux nécessaires à la conservation de l’immeuble (notamment sur les 10 prochaines années).

Nos petits plus

  • TECHNICIENS CERTIFIES
  • DEPUIS 10 ANS

Moyens de Paiement

  • Chèques bancaires
  • Carte Bleue
  • Carte Bleue Visa
  • Carte Eurocard / MasterCard
  • Espèces
  • Prélèvements bancaires